Tim Burton A Encore Frappé avec MISS PÉREGRINE Et Les Enfants Particuliers

HellowWw ! 😀 J’espère que tout roule chez vous ?!  🙂 Aujourd’hui l’envie me prend de vous partager un article que j’ai adoré rédiger pour vous ! Alors, voilà, j’avoue tout, je suis une fan inconditionnelle du travail de Tim Burton, et en tant que telle, je me devais de vous parler de son dernier film :

Miss Peregrine et Les Enfants Particuliers

413443_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans cet article, vous pourrez retrouver : le synopsis et la Bande d’annonce du film, ma critique du film ainsi qu’une note finale sur 10 🙂

Le Synopsis (si vous ne désirez pas voir la Bande d’annonce) :
À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

La Bande D’Annonce :


Mon Avis sur le film
 :

Tout comme le titre de ce film le suggère, c’est un film particulier mais quel film ne l’est pas quand Mr. Tim Burton est à la réalisation. Personnellement j’ai toujours adoré son univers. Dans ce film particulier (oui je vais placer ce mot autant que possible :p), j’ai aimé :

Les EFFETS SPÉCIAUX : Ils sont toujours aussi magnifiques, intelligents et puis tellement bien réalisés qu’on en oublierait presque que ce sont des effets. Les décors et paysages sont plutôt spectaculaires aussi et c’est en partie ces paramètres qui rendent ce film magique. Les scènes sous l’eau sont impressionnantes, on ne peut que les admirer. Les effets avec les crus (monstres) sont vraiment cools aussi !
Ce film-ci fait partie de ses films qui sont un peu plus sombres, beaucoup moins colorés que « Charlie et la chocolaterie » et « Alice aux pays des merveilles » par exemple, mais il est tout aussi féérique.

Le CASTING : Le casting est parfait comme toujours! Avec Eva green qui colle parfaitement aux mondes de Tim Burton, Asa Butterfield (Hugo Cabret) qui joue l’ado un peu gauche et attachant, Samuel L. Jackson parfait dans le rôle du méchant sarcastique, Ella Purnell qui est belle comme un cœur (il faut le dire!) et qui joue extrêmement bien, c’était une belle découverte, les autres enfants particuliers étaient tous très bien également. Et pour finir, nous avons eu droit à une courte apparition de Judi Dench que j’adore depuis longtemps, et ça, ça fait toujours plaisir!

 L’INTRIGUE : Pour ce film en particulier, j’ai trouvé l’intrigue plus complexe, on est poussé à la réflexion, on veut percer le mystère, on se demande comment ils vont faire pour se sortir de leur situation, comment Miss Peregrine manipule le temps,… et ça nous met directement dans l’ambiance et dans l’histoire de cette famille particulière.

Une BELLE LEÇON, un MONDE OPTIMISTE :  Tim B. nous emmène encore dans un autre monde entre fiction et réalité où l’on retrouve le bien et le mal mais surtout de l’espoir, de l’amitié, de la loyauté, de la dignité, de l’émotion et une belle leçon de tolérance avec tous ces enfants particuliers mais uniques et qui n’ont rien à envier aux autres « normaux ». Ils vivent cachés à cause de leurs différences, de la société et ça permet de remettre l’église au milieu du village, de rappeler qu’être différent n’est pas quelque chose de mal mais que cela peut être une force au contraire et que c’est ce qui nous rend intéressants, fait notre particularité. Le Bien gagne toujours contre le mal !

La BANDE ORIGINALE : Comme toujours au top, la musique nous hérisse le poil pendant tout le film, nous met dans l’ambiance… Pour celui-ci, il n’y a pas la patte de Danny Elfman mais c’était tout aussi bien.

La NOTE : 9/10   et pourquoi pas 10/10 ? AH…. Je ne peux pas lui mettre dix car dans ce film de deux heures, il y a une scène que j’aurais enlevé! Et même si elle était symbolique pour deux des personnages, je ne l’ai pas trouvée ultra intéressante, c’est une bataille qui se déroule sur une jetée entre les deux clans et elle m’a semblée un chouia trop enfantine (et en même temps vous allez me dire qu’il y a des enfants dans le films mais… c’est un film particulier (aha) donc j’ai un doute sur cette explication). Au niveau de la symbolique, j’aurais aimé autre chose même si c’était pas mal à regarder graphiquement parlant.

Mais?… Aurait-on réuni ci-dessus, les secrets de la recette pour réaliser un film TIM BURTONESQUE??? 🙂 Ah… peut-être, mais bon, il faut être réaliste :p si c’était si facile de l’égaler, il ne serait plus unique en son genre et si particulier (ça y est c’est le dernier, je le jure :p), son génie est indéniable et jusqu’ici, je ne vois pas grand monde à sa porte pour prendre la relève. Sa force est de veiller à chaque détail, de réussir à transposer presque parfaitement son talent imaginaire (même si c’est souvent inspiré de livres, de séries,…) dans un projet cinématographique, Bref! c’est juste un grand artiste pour moi.

Vous sentez encore la fan qui est en moi là ??? Allez je vous laisse pour aujourd’hui ! Ce que je retiens personnellement de ce film c’est qu’il ne faut pas avoir peur : d’être différent des autres, de ne pas coller aux attentes des autres, de ne pas avoir un fil Instagram parfait comme on en voit des tonnes, d’être soi, d’aimer qui l’on est vraiment….

Embrace Yourself quoi ♥

Xoxo ^^ Trixie!

© Allociné.fr (synopsis et affiche du film)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s